Académie François-Labelle

Innovation pédagogique – préscolaire-primaire
Académie François-Labelle

Enseigner autrement

 

Académie François-Labelle

 

Depuis quelques années, je cherche la meilleure façon de motiver mes élèves et de rendre leur parcours scolaire le plus efficace possible. Je crois avoir réussi à trouver un amalgame de plusieurs techniques et philosophies afin d’adapter mon enseignement au type d’élèves que je reçois chaque année.

Je privilégie le principe de la classe flexible. Mes élèves peuvent travailler sur le futon, sur une chaise berçante, debout devant une grande table, sur un tabouret ou même assis par terre sur un coussin, devant une table basse. Après plusieurs observations, j’ai conclu que les élèves ont besoin de bouger et de changer de position. C’est donc pour cette raison que cela est toujours permis dans ma classe.

De plus, aucun de mes élèves n’apprend au même rythme que ses collègues de classe. Cela me préoccupait, car j’avais l’impression de ralentir mes élèves plus talentueux. J’ai décidé de mettre les évaluations variables. Cela signifie que mes élèves ont des tâches sommatives à effectuer, mais qu’ils peuvent choisir le moment où ils feront l’évaluation. Un élève qui lit un livre rapidement peut faire l’évaluation dans la même semaine. Les élèves moins rapides ont une date limite pour faire l’évaluation. Cela permet à mes meilleurs élèves de travailler sur des projets personnels motivants sans avoir à attendre que tout le monde ait terminé.

Également, j’ai la chance que mes élèves possèdent tous un iPad. Cela me permet d’utiliser l’application Classcraft et de leur fabriquer des quêtes. Dans la peau de leur personnage, ils peuvent effectuer le travail de classe comme un grand exercice de coopération. Chaque étape franchie leur donne de l’expérience supplémentaire et leur personnage peut ainsi apprendre de nouveaux pouvoirs, qui sont en fait des privilèges de classe. Minecraft fait également partie des applications importantes à avoir. Si ce n’est pas pour valider les apprentissages faits lors d’un projet, ils peuvent l’utiliser pour recréer des monuments célèbres et ainsi développer leur curiosité internationale et le sens des proportions.

Depuis trois ans, mes élèves participent aussi à la First Lego League. Ils doivent utiliser la robotique et construire un robot qui réussira le plus de défis possible en un temps donné. Par la suite, des combats de SUMO permettent aux élèves d’accroître leurs connaissances sur la programmation.

 

 

En conclusion, je dirais que tous ces projets ont contribué à la motivation et le désir de réussir chez mes élèves.

Compétences

Posté le

avril 30, 2018

Pin It on Pinterest

Share This