Collège St-Jean-Vianney

Promotion de la langue et de la culture québécoise
Collège St-Jean-Vianney

Le Grand Prix littéraire du CSJV: un entraînement littéraire!

 

Collège St-Jean-Vianney

Situé à Rivière-des-Prairies, le Collège St-Jean-Vianney accueille plus de 1000 élèves.

Objectif

Le Grand Prix littéraire du CSJV est un projet qui s’inscrit dans le cadre des activités pédagogiques du Collège. Deux objectifs sont à la base de ce Grand Prix : susciter le goût à de la lecture auprès de toute la communauté du Collège et développer au fil des années un corpus littéraire propre à notre établissement.

Désireux de propager davantage les bienfaits et le plaisir de la lecture, nous nous sommes inspirés du travail et de la réussite de nos jeunes sportifs pour réaliser un programme d’entraînement littéraire. Fier représentant d’une culture sportive, le Collège St-Jean-Vianney a construit au fil des ans de formidables équipes se caractérisant par des attitudes de découverte, de concentration, de persévérance et de valorisation. C’est avec ingéniosité que nous avons eu l’idée de transférer ces apprentissages dans une toute nouvelle mise en forme.

Au cours des dernières années, le sport a laissé une marque importante dans les écoles secondaires. Pour atteindre ce vieil adage d’un esprit sain dans un corps sain, nous constatons qu’un équilibre entre le sport et la culture est essentiel. Malheureusement, les sports interscolaires n’incluent pas nos jeunes passionnés par la lecture et ceux-ci deviennent marginaux et définitivement moins populaires. Par conséquent, pour regarder avec de nouvelles lunettes nos jeunes passionnés de lecture et pour redonner ses lettres de noblesse aux ouvrages de fiction, nous avons instauré ce projet littéraire afin que la pratique de la lecture augmente en popularité et en prestige.

Nous sommes convaincus que la lecture, tout comme le sport, développe et améliore la vitalité et fait de nous de meilleurs citoyens. L’idée d’une lecture commune a fait son chemin et nous avons mis sur pied notre Grand Prix littéraire.

 

Description

Le Grand Prix littéraire du CSJV est mis en place par le comité bibliothèque. Siègent à ce comité: enseignants, direction pédagogique et membres du personnel non enseignant. Également, s’ajoutent à ce groupe des enseignants ambassadeurs. Comme le Grand Prix est un projet de longue haleine, nous avons besoin d’enseignants qui, tout au long de la période de lecture, offrent un soutien aux élèves participants. Leurs principales fonctions sont de participer à la sélection des titres, de recruter, de motiver, de soutenir et de s’assurer de la circulation des exemplaires.

Neuf œuvres littéraires sont sélectionnées par le comité bibliothèque. Les participants (élèves, membres du personnel et parents) doivent choisir une catégorie (primaire, 1er cycle, 2e cycle du secondaire), lire les trois œuvres sélectionnées, prendre part au club de lecture et voter pour leur coup de cœur.

La période de lecture débute à la mi-novembre et se termine à la mi-mars. Une bonification est attribuée aux élèves participants par leur enseignant de français. De plus, une carte V.I.P. Grand Prix littéraire leur est remise. Cette carte représente un accès autorisé à la bibliothèque pour une période de lecture.

Lors des clubs de lecture, tous les participants sont invités à échanger leurs commentaires sur les titres en nomination dans leur catégorie. Ces débats leur permettent par la suite de procéder au vote.

Les prix littéraires existent depuis longtemps. Prenez le prestigieux Goncourt qui a vu le jour en 1903. Ainsi, tenter de recréer l’impact d’un tel événement au secondaire est un projet audacieux en soi à notre époque. La perte d’intérêt des adolescents pour la lecture entre la 1re et la 4e secondaire est de notoriété publique. Il va de soi qu’il a fallu trouver des moyens novateurs, créatifs et originaux pour capter leur attention.

Le lancement officiel du Grand Prix littéraire est présenté à l’ensemble du personnel, démarche essentielle pour obtenir des recruteurs et ambassadeurs du projet. Cette étape consiste en la projection d’une vidéo mettant en valeur les titres en nomination. Relayée aux élèves par les enseignants, la vidéo peut aussi être visionnée à volonté sur notre chaîne YouTube.

D’emblée, un défi de taille s’impose lorsqu’un grand nombre d’élèves doit avoir accès aux mêmes livres au même moment. La librairie Raffin nous fournit donc temporairement l’inventaire nécessaire, nous donnant la possibilité de tenir une petite boutique dans la bibliothèque. De cette façon, notre Grand Prix s’installe pour une saison complète.

Et quelle saison! Ce projet se démarque par son ampleur et sa durée égale à celle d’une discipline sportive. La saison de lecture s’étire de novembre à mars, ce qui permet aux ambassadeurs d’intervenir régulièrement pour motiver les troupes et pour organiser des activités visant l’entretien d’un dialogue orienté vers la littérature.

En somme, c’est en cherchant à relever les défis inhérents au projet que nous avons trouvé ces ajouts qui ont permis de créer de l’engouement et d’actualiser la lecture dans notre établissement.

 

Retombées

Au moment d’écrire ces lignes, nous venons tout juste de mettre un terme à la deuxième édition du Grand prix. Nous sommes donc à même de constater et d’affirmer les impacts à court et à moyen terme de ce projet. Dans un premier temps, nous observons que les retombées principales concernent l’usage de la bibliothèque. L’achalandage accru des lieux témoigne d’un attachement renouvelé des élèves et des enseignants pour les livres. Plus précisément, un effet d’entraînement s’est aussi étendu jusqu’aux enseignants qui n’ont pas pu participer. Nous avons noté un plus grand nombre de réservations de groupes à la bibliothèque pour des périodes de lecture. D’une certaine façon, ces périodes supplémentaires et de fréquentes visites pour l’échange de livres des participants ont provoqué des rencontres fortuites entre lecteurs, ce qui a entraîné un partage continu.

Dans un deuxième temps, l’ajout de trois lectures au parcours académique d’une année scolaire comptant déjà environ cinq lectures obligatoires est en soi une valeur ajoutée à l’activité intellectuelle des participants. De plus, chacun des titres en nomination s’ajoute au corpus littéraire que nous nous efforçons de bâtir pour notre école. Comme la bibliothèque fait l’acquisition d’environ quatre à cinq copies par titre pour le déroulement du Grand Prix, il devient facile pour les enseignants de créer des cercles de lecture par la suite. Ces titres sont également des suggestions de lecture à portée de main.

Finalement, cette activité a permis à de nouveaux lecteurs de se révéler. Pour ce qui est des élèves, il est à noter que pour la catégorie du premier cycle, les garçons étaient au même nombre que les filles. Pour ce qui est des membres du personnel, l’implication s’est étendue à tous les départements, jusqu’au directeur général!

 

Pour en savoir plus

Vidéo du Grand Prix littéraire 2017 du CSJV

Article présentant le Grand Prix littéraire du CSJV 

Compétences

Posté le

juin 29, 2017