École Trilingue Vision Québec Nord – Gagnant

Santé et saines habitudes de vie
École Trilingue Vision Québec Nord – Gagnant

Grow into the best version of yourself

 

École Trilingue Vision Québec Nord

L’École trilingue Vision Québec Nord à Charlesbourg dans la région de la Capitale-Nationale offre une éducation au niveau préscolaire et primaire à ses élèves. Elle fait partie du réseau Vision, regroupant plusieurs établissements privés partout au Québec.

 

Objectif

Il est prouvé que l’activité physique aide au fonctionnement du cerveau. L’air pur et la lumière sont source de vitalité. Nous réfléchissons continuellement à ce que nous pouvons faire ou ajuster pour répondre aux besoins des enfants qui occupent nos journées. Nos élèves ont besoin de bouger, de redécouvrir le plein air et de se reconnecter avec l’extérieur. Nous souhaitions lancer l’invitation à ces enfants de retourner à l’essentiel, au dépassement de soi, à l’entraide et à l’empathie.

 

Description

L’École Vision Québec Nord partage les locaux de sport avec une école secondaire. Cela engendre parfois des conflits d’horaire et limite les possibilités de créativité. L’enseignante d’éducation physique a donc choisi d’enseigner son cours à l’extérieur autant avec les petits de maternelle qu’elle voit cinq heures par semaine qu’avec les plus vieux de 1re, 2e et 3e année qu’elle voit trois heures par semaine. Le gymnase de l’école secondaire n’est plus utilisé. Selon la saison, elle ajuste les sports pour maximiser le potentiel et l’offre du terrain. L’hiver ouvre la porte aux sports de glisse tels que le patin, le ski de fond, le ski alpin et le marathon de la glissade. L’été favorise les sports aquatiques et d’endurance, entre autres, la natation, le vélo, la course à pied et le skateboard.

Pour travailler la coopération, les sports d’équipe ont également leur place tels que le hockey bottine à l’extérieur, le basketball, l’ultimate freesbee, le soccer et le baseball. Deux événements d’envergure sont proposés aux jeunes soit le pentathlon durant l’hiver, soit le triathlon l’été, permettant alors à chaque enfant de se fixer des objectifs personnels. Puisqu’il n’y a pas de mauvaise température que des sportifs mal habillés, les enfants ont appris à organiser les nombreux changements vestimentaires.

Retombées

Ce que nous remarquons de ce projet, c’est que les enfants ont du plaisir à aller dehors, et ce, malgré la température. Les parents sont impliqués lors des activités et heureux de voir les joues rosies par le jeu extérieur. Les enfants demandent régulièrement à aller jouer dehors à la maison, même certains qui n’avaient pas cette habitude. Nous observons également que les élèves s’encouragent les uns les autres et sont fiers des réussites de leurs amis. Ils apprennent à déterminer les forces et leurs défis et ils arrivent à les nommer.

Nous observons également une répercussion entre les murs de l’école. Puisque les enfants font quotidiennement le plein de soleil et d’air frais et qu’ils peuvent oxygéner leur cerveau, les enfants sont plus disposés et réceptifs à l’apprentissage en classe. Leur implication se distingue lors des journées permettant le jeu extérieur des journées de pluie où ils ne peuvent sortir.

Contact

Mackenzie Stairs

Tél.

Courriel

 

Compétences

Posté le

juillet 5, 2017

Pin It on Pinterest

Share This