Collège Champagneur

Champagneur Entrepreneurs

 

Collège Champagneur

Le Collège Champagneur est une école secondaire privée mixte à Rawdon dans la région de Lanaudiaire accueillant environ 250 élèves.

 

Objectif

Depuis quelques années, la Chambre de commerce de Rawdon sous-contracte une personne ou un organisme (en l’occurrence la municipalité de Rawdon l’année dernière) pour louer des embarcations nautiques sur le lac Rawdon, en plein cœur de la municipalité. Après réflexion, elle a souhaité donner une facette éducative à cette entreprise et impliquer des jeunes dans la gestion de celle-ci.

De façon parallèle, le Collège Champagneur souhaitait développer son programme d’entrepreneuriat. Mettre de l’avant son programme de plein air représentait également un autre objectif pour les jeunes de l’école. En effet, il est démontré que le plein air apporte un sentiment de bien-être chez les gens et quel bon moyen de profiter pleinement de notre région ! Le Collège souhaitait trouver un projet qui permettrait aux élèves de mettre de l’avant leurs qualités de jeunes entrepreneurs et de les former à la gestion d’une entreprise d’économie sociale.

De son côté, le Carrefour Jeunesse-Emploi a comme mission de contrer l’exode des jeunes et de trouver des façons de les motiver à rester en région, en les impliquant dans des projets locaux. Le Carrefour Jeunesse-Emploi souhaite impliquer les élèves du Collège Champagneur dans un projet entrepreneurial. 

Ayant des objectifs similaires, la Chambre de commerce de Rawdon, le Collège Champagneur et le Carrefour Jeunesse-Emploi se sont donc réunis pour créer un projet d’économie sociale dont la gestion serait faite par les jeunes du Collège Champagneur, sous la supervision d’un coordonnateur spécialiste en la matière.

Ainsi, le projet À LA DÉRIVE vise à donner une expérience pratique au programme entrepreneurial des élèves du Collège Champagneur, encadrés par des organismes dont la mission est le développement de l’esprit entrepreneurial chez les jeunes dans le but ultime que les jeunes créent des entreprises dans notre région. Tout en ayant comme objectif d’inciter les jeunes à rester dans la région via le plein air et le développement du tourisme local, nous voulons aussi les encourager en les impliquant dans un projet d’économie sociale, en profitant de l’encadrement d’un coordonnateur spécialisé dans le domaine de tourisme et de l’enseignement.

L’objectif premier sera de mousser l’entrepreneuriat chez les jeunes en leur permettant de gérer tous les aspects d’un projet d’entreprise de loisir à Rawdon. Il s’agit d’une offre de service de location d’équipements nautiques non motorisés sur le lac Rawdon auprès des clients qui viennent à la plage.

 

Description

En avril 2017, un projet de grande envergure a été proposé aux élèves du deuxième cycle du Collège Champagneur; rien de moins que de diriger eux-mêmes leur propre entreprise de location d’embarcations nautiques non motorisées à la plage Rawdon. L’idée qui fut développée par la Chambre de commerce en partenariat avec la direction du Collège et le Carrefour Jeunesse Emploi, a pour objectif de faire découvrir aux futurs entrepreneurs le fonctionnement concret du milieu des affaires au-delà de la théorie.

La première année, nous souhaitons rafraîchir le matériel que nous possédons déjà en remplaçant ce qui est désuet et en achetant de nouvelles embarcations pour varier l’offre de services. Par exemple, nous aimerions acquérir des Paddleboard, un sport qui est de plus en plus populaire. Également, nous aimerions posséder plusieurs canots pour répondre à la demande de la municipalité qui est de donner 7 h de cours par semaine (à raison de 8 semaines) aux jeunes du Camp de jour. De plus, nous voulons investir dans la publicité et dans l’image de l’entreprise; que ce soit sur les réseaux sociaux ou en embellissant la bâtisse et en faisant un support pour entreposer les embarcations.

Par la suite, nous allons évaluer les résultats de notre première année d’opération et cibler les besoins de notre clientèle. Étant un projet d’économie sociale, le comité jeunesse devra se pencher sur les décisions à prendre pour permettre la viabilité du projet tout en offrant un service de qualité à la clientèle locale ou de l’extérieur. Il y aura donc des corrections apportées au plan stratégique de l’entreprise. À moyen terme, nous aimerions voir l’offre de service augmenter durant l’été. Par exemple : offrir des cours de yoga sur paddleboard (très populaire ces temps-ci), des activités encadrées et des partenariats avec les écoles pour donner accès aux embarcations et au lac.

À long terme, nous aimerions bâtir d’autres projets entrepreneuriaux et voir apparaître des activités durant la saison hivernale.

Par le biais d’élections officielles, les élèves ont désigné les membres du conseil d’administration qui sont répartis en différents comités et fonctions. De l’embauche à la publicité, les jeunes entrepreneurs sont pris au sérieux et disposent d’un grand pouvoir décisionnel. Bien entendu, la charge de travail nécessaire pour démarrer une entreprise était immense. Beaucoup d’apprentissage et de questionnements étaient au programme. Heureusement, le conseil est bien entouré de plusieurs adultes compétents et disponibles qui ont de l’expérience en entrepreneuriat. Les membres jeunesse du conseil d’administration À LA DÉRIVE sont unanimes : « Nous nous sentons privilégiés et encouragés dans notre travail, c’est une grande source de motivation. »

C’est donc avec fierté et engouement qu’ils ont eu le plaisir de lancer officiellement À LA DÉRIVE, le fruit de leur travail acharné, lors de la conférence de presse du 7 juin. Une histoire à suivre assurément!

Cette entreprise d’économie sociale prend la forme d’un OSBL en entrepreneuriat jeunesse. Elle est gérée par un conseil d’administration. Le comité d’administration jeunesse est la raison d’être du projet. Ce lieu de formation est composé d’une douzaine d’élèves du Collège qui apprennent le fonctionnement d’un conseil d’administration et de gestion d’entreprise (trésorerie, plan marketing, communication, plan de formation, organisation d’horaires, organisation des ressources humaines).

Le coordonnateur chapeaute la gestion globale du projet. À raison de quelques heures par semaine, il agit comme personne-ressource dans l’école pour ce projet. Son rôle consiste à :

  • Procéder au recrutement des jeunes (en consultation avec l’équipe-école)
  • Assurer un suivi scolaire avec les jeunes recrutés dans l’entreprise
  • Assurer un suivi personnalisé avec les jeunes au niveau de leur travail pour l’entreprise (implication, service à la clientèle, assiduité, ponctualité, etc.)
  • Procéder à l’achat et à la gestion du matériel
  • Coordonner les différentes réunions
  • Gérer une tenue de livres comptable
  • Faire des évaluations annuelles
  • Dresser des bilans
  • Agir comme conseiller pour le développement d’entreprise

 

Retombées

La retombée principale est le développement intégral de l’élève. En favorisant l’apprentissage plus poussé de nouvelles compétences entrepreneuriales, nous sommes en mesure d’offrir une formation des plus complètes à nos jeunes.

En créant l’OSBL, par la mise en place de l’assemblée générale fondatrice, du comité et de son conseil d’administration jeunesse, nos élèves participent à toutes les étapes de la conception et de la constitution de l’entreprise.  Le niveau de motivation s’en trouve grandement augmenté par un fort désir de réussite et d’implication qui mèneront vers la création d’emplois réels pour plusieurs d’entre eux.

Champagne-Entrepreneurs vient donc occuper une position déterminante dans l’acquisition de compétences axées sur l’implication et le développement entrepreneurial et, de toute évidence, des personnes adultes en devenir que sont nos jeunes. Il va sans dire que ce projet vient enrichir le curriculum offert en nos murs.

 

Pour en savoir plus

Visitez la page Facebook À LA DÉRIVE 

Lisez l’article paru dans le Journal L’Action

 

Compétences

Posté le

juillet 4, 2017