École Marie-Clarac

Promotion de l’entrepreneuriat étudiant
École Marie-Clarac

Profil entrepreneurial – Génération Innovation

 

École Marie-Clarac

 

L’École Marie-Clarac est un établissement d’enseignement privé catholique fondée en 1954 par les Sœurs de Charité de Sainte-Marie. Au secondaire, près de 430 jeunes femmes de 11 à 17 ans s’engagent à développer des valeurs de leadership, d’engagement et d’humanisme dans le cadre du programme d’éducation intermédiaire du Monde du Baccalauréat International. Quatre profils de sortie sont offerts aux élèves de l’école.

Outre les profils Langues+, Scientifique et Citoyennes du Monde, les filles de Marie-Clarac Secondaire ont l’occasion de développer leurs compétences entrepreneuriales et intrapreneuriales dans le cadre du profil de sortie Génération Innovation.

Le profil de sortie Génération Innovation se déploie autour de quatre concepts, soit : « Créer, Innover, Collaborer et Entreprendre ». Quatre verbes d’action valorisant les esprits créatifs, les solutions novatrices, l’esprit critique, les réelles collaboratrices et les gestes concrets pour répondre à un besoin du milieu.

 

Durant les 200 heures de son parcours menant à l’atteinte du plus haut niveau du profil entrepreneurial, l’élève reçoit :

  • 15 heures de formations abordant les différentes technologies de création numérique comme l’infographie, la modélisation 3D, la programmation créative, la photographie de reportage, le cinéma documentaire, la réalité virtuelle et augmentée, etc.;
  • 10 heures de formations sur des aspects du monde des affaires comme les plans d’affaire, le marketing sur les réseaux sociaux et le travail collaboratif;
  • une dizaine de conférence de femmes entrepreneures inspirantes.

Complémentaires à l’évaluation disciplinaire, l’élève a l’occasion d’accumuler des badges numériques. Ces dernières valorisent l’engagement personnel, la pensée design, le leadership, le droit à l’erreur et l’auto-apprentissage.

« Je n’ai pas échoué. J’ai juste trouvé 10 000 moyens qui ne fonctionnent pas », mentionne Thomas Edison.

À la fin de son parcours en cinquième secondaire, chaque élève est invitée à mettre sur pied un projet entrepreneurial répondant à un besoin réel et faisant la démonstration d’un transfert optimal de ses connaissances et de ses compétences. Comme pour la science, la programmation et la robotique enseignées, les filles de Marie-Clarac se donnent le droit de prendre leurs places comme femmes entrepreneures dans notre société.

 

Compétences

Posté le

avril 30, 2018

Pin It on Pinterest

Share This