Externat St-Jean-Berchmans

Externat St-Jean-Berchmans

Aire de jeu interactive

 

Externat St-Jean-Berchmans

L’école préscolaire et primaire mixte St-Jean-Berchmans est située à Québec et compte un peu moins de 600 élèves.

 

Objectif 

LÜ est un environnement spatial intelligent qui donne un sens aux concepts de « réalité virtuelle » et « réalité augmentée ». Les jeunes évoluent dans un gymnase qui réagit à leurs comportements et interactions en temps réel. Avec ce nouveau projet, l’Externat passe d’un simple gymnase à un grand terrain de jeu interactif !

L’objectif premier de cet outil interactif est d’enseigner des notions scolaires tout en diminuant la sédentarité chez les jeunes et ce, dans un environnement moderne qui stimule la créativité. Avec cette technologie, il devient possible de favoriser l’apprentissage de différentes matières scolaires à travers l’activité physique. L’ensemble du personnel de l’école peut désormais utiliser cette plateforme interactive pour susciter l’imaginaire et l’intérêt des jeunes à travers les TIC, tout en leur permettant de bouger.

Grâce à ce nouveau projet, nous passons d’un simple gymnase à un grand terrain de jeu interactif!

 

Description

Pour voir  en action : https://youtu.be/Q_9zIQURFr8

Les jeunes évoluent dans un gymnase qui réagit à leurs comportements et interactions en temps réel. Grâce à la captation des mouvements par une caméra 3D, LÜ propose des jeux projetés sur les murs du gymnase, lesquels répondent aux différents mouvements des enfants. Pour augmenter l’expérience et la rendre encore plus immersive aux yeux des participants, nous ajoutons à la partie visuelle et tactile des effets sonores et lumineux qui sont synchronisés avec les murs. Cela augmente l’intensité de l’activité et permet de vivre une expérience unique en son genre.

LÜ offre de multiples possibilités en éducation physique certes, mais dans les autres matières scolaires également. « Puisque nous sommes les premiers dans le monde à bénéficier et à expérimenter cette technologie, nous pouvons affirmer que notre gymnase est maintenant l’objet d’un « laboratoire » qui aidera à découvrir et expérimenter des avenues jusqu’ici inexplorées, » explique Alain Roy, directeur général de l’Externat. Des jeux en lien avec les mathématiques et le français sont en développement. Il sera possible de viser les cibles qui seront en réalité des résultats d’une équation mathématique ou encore viser des lettres ou des mots pour favoriser l’apprentissage de l’orthographe.

En soi, transformer un gymnase avec des murs de béton et avec du matériel inanimé pour le rendre interactif avec des effets sonores et un système d’éclairage est très innovateur. Désormais, puisque le mur capte les mouvements, nous pouvons comptabiliser les points, les entrer dans un tableau et même créer une courbe de résultats avec des objectifs personnalisés pour chacun de nos élèves. Nous pouvons agrandir les cibles et les réduire afin de nous adapter aux différences de notre clientèle et ainsi nous assurer d’être dans une zone de délicieuse incertitude (ni trop facile, ni trop difficile), laquelle favorise les apprentissages.

Cependant, la réelle force de cet outil ne se résume pas qu’à l’éducation physique. Des jeux en lien avec les mathématiques et le français sont en développement. Nous allons donc pouvoir viser les cibles qui seront en réalité des résultats d’une équation mathématique ou encore viser des lettres ou des mots pour favoriser l’apprentissage de l’orthographe.

Nous croyons que la technologie ne devrait pas isoler les utilisateurs, mais plutôt les faire interagir et collaborer entre eux. Avec ce projet, les élèves doivent interagir puisqu’à la base, nous pratiquons un sport traditionnel qui sera modifié. Un autre aspect fort intéressant est que nous pourrons nous connecter en réseau avec une école qui aura décidé de se procurer la même technologie. Ainsi, il sera possible de faire des concours sportifs et ludiques, en éducation physique, en mathématiques ou en français contre des élèves outre mer.

 

 

Retombées 

Le projet en est seulement à ses débuts, mais déjà l’intérêt est contagieux et palpable. Il offre de multiples possibilités en éducation physique certes, mais dans les autres matières scolaires également. Puisque nous sommes les premiers dans le monde à bénéficier et à expérimenter cette technologie, nous pouvons affirmer
que notre gymnase est maintenant l’objet d’un « laboratoire » qui aidera à découvrir et expérimenter des avenues jusqu’ici inexplorées. Lü se veut une aire de jeu interactive,
laquelle favorise l’apprentissage chez l’élève et fait appel à ses habiletés intellectuelles et physiques tout en suscitant la création et le développement de nouvelles activés de la part de l’enseignant.

La motivation de venir dans le gymnase est non seulement augmentée, mais elle ne diminue pas, même après plusieurs tests. Les jeunes en parlent et désirent venir jouer et bouger. Clairement, apprendre n’aura jamais été aussi amusant et captivant.

Un suivi plus personnalisé viendra aider les élèves individuellement. Nous ne pouvons mesurer à court terme les bénéfices des apprentissages des matières de base lorsqu’on les combine à l’activité physique, puisque le projet vient de démarrer, mais il sera certainement intéressant de se pencher sur ces résultats ultérieurement. Concrètement,
l’enseignant en éducation physique aura des rétroactions immédiates puisque le mur permet de compter et d’enregistrer les résultats. L’enseignant gagnera du temps mais l’élève pourra cheminer et s’adapter plus rapidement puisque tout est ajustable et quantifiable.

Le gymnase est désormais multifonctionnel. L’éclairage en place pourra sans doute améliorer la qualité de nos spectacles. Les écrans géants et l’accès à internet peuvent désormais servir lors des conférences et soirée organisées.

En plus d’avoir des retombées directes avec les différents membres du corps professoral, l’école collabore et contribue au succès d’une entreprise québécoise. Nous avons créé un partenariat important et les auteurs de ce projet sont bien conscients des besoins du milieu scolaire. Notre collaboration fera en sorte que le côté pédagogique de ce nouvel outil soit toujours au centre du projet. 

Pour en savoir plus

Pour visionner le reportage de Radio-Canada, cliquez ici

Compétences

Posté le

juin 30, 2017