Saint-Jean-Eudes

Promotion de l’action communautaire
Saint-Jean-Eudes

Ouvrir ses horizons

 

Saint-Jean-Eudes

 

MISSION
Le projet de la famille Agoule (huile en Garifuna) consiste à offrir une maison pour une mère et ses quatre filles vivant dans le village de Triunfo de la Cruz au Honduras, dans la région d’Atlantida. La mère et les quatre soeurs, âgées entre 16 et 24 ans, vivent ensemble avec huit enfants âgés entre 2 mois et 6 ans, dans une maison composée seulement de deux pièces dont on peut constater l’absence d’une toilette et d’une douche. 

Aucune des quatre jeunes filles ne travaille. Elles n’ont même pas eu la chance de faire leurs études en raison de leur situation de pauvreté. Pendant l’hiver, Monsieur Miguel Farines, responsable du projet, a dû accompagner à l’urgence l’une des sœurs avec son enfant d’un an. Le petit avait une pneumonie et une infection causées par les conditions d’insalubrité de la maison. Malheureusement, la mère n’avait pas l’argent pour payer la consultation.

Objectifs du voyage au Honduras:

  • approfondir sa compréhension des enjeux actuels de la mondialisation et de la solidarité internationale;
  • acquérir des habitudes de voyage respectueuses des populations locales;
  • développer ses habilités en communication interculturelle;
  • découvrir la valeur de l’entraide, de l’ouverture aux autres, du moment présent et « être avec »;
  • accroître sa connaissance de soi : ses forces, ses faiblesses, ses limites;
  • enrichir sa culture générale.

 

Préparation des élèves:
Tout d’abord, les élèves ont écrit une lettre de motivation afin que les personnes responsables du groupe puissent faire une sélection rigoureuse des candidats. Par la suite, les élèves sélectionnés ont eu des rencontres, à raison de deux fois par cycle de dix jours. Les premières rencontres avaient pour but de trouver du financement afin de diminuer les frais de voyage. Les rencontres servaient également à préparer les élèves au choc culturel en discutant de l’histoire des Garifuna, du pays, de la nourriture et de leur coutume. Pendant ces cinq mois de préparation, les jeunes ont été encouragés à développer de nouveaux liens avec les personnes du groupe pour apprendre à mieux les connaître. De plus, ils ont organisé une activité-bénéfice où chacun a participé pour assurer le succès de celle-ci. Cette activité qui a eu lieu un mois avant le départ a permis non seulement de créer des liens entre les élèves, mais également d’installer la chimie nécessaire à la réalisation du projet au Honduras. Le 4 mars, ils ont quitté le Québec pour construire la maison de la famille Agoule et vivre une expérience communautaire hors du commun pendant 11 jours.

 

 

Compétences

Posté le

mai 1, 2018

Pin It on Pinterest

Share This