Saint Jean-Eudes

Innovation pédagogique - projet éducatif - secondaire
Saint Jean-Eudes

Projet AVAN de Saint-Jean-Eudes

 

Saint Jean-Eudes

 

Il y a plusieurs années, l’école Saint-Jean-Eudes a entamé un virage technologique dont l’un des objectifs est que l’élève soit plus actif dans ses apprentissages grâce à l’utilisation de la technologie. En septembre 2017, le projet « AVAN » (Apportez Votre Appareil Numérique) y a été implanté.

De fait, tous les élèves de 1re à 4e secondaire ont commencé l’année en ayant chacun leur propre appareil numérique. La particularité de ce projet est que chaque élève doit posséder un appareil du type de son choix : portable Chromebook, Mac ou PC, ou tablette électronique Android ou iPad. Comme les activités qui se font avec l’appareil numérique doivent se faire sur le Web, à peu près n’importe quel appareil avec une connexion internet est admissible. Cette approche permet aux élèves et aux parents d’utiliser des appareils correspondant à leurs budgets, à leurs besoins et à leurs préférences personnelles. Pour aider les parents et les élèves à choisir un appareil, un tableau expliquant les avantages et les limites des différentes plateformes leur a été transmis.

Au niveau pédagogique, peu importe l’appareil choisi, chaque élève a accès à son agenda numérique et peut participer à toutes les activités intégrant l’informatique. Les outils Google sont utilisés par l’ensemble des enseignants à cause de leurs avantages : disponibilité sur l’ensemble des appareils numériques, gratuité, simplicité d’utilisation, simplicité du travail collaboratif, possibilité d’utiliser le compte Google pour accéder à des applications tierces, etc. Plusieurs autres applications Web sont utilisées, toujours dans l’optique d’intégrer l’informatique pour une pédagogie active impliquant l’élève le plus possible dans son apprentissage. Enfin, les enseignants doivent s’assurer que les activités obligatoires sont réalisables sur l’ensemble des types d’appareils supportés.

 

Les enseignants ont commencé à être formés deux ans avant l’implantation du projet, bien que plusieurs d’entre eux aient commencé plus tôt. Deux d’entre eux ont été libérés pour voir à l’implantation, donner des formations et élaborer la documentation. Un groupe-classe test a été formé en 3e secondaire l’année précédant l’implantation du projet.

Les retombées, quoique difficilement mesurables, sont palpables. Les élèves sont motivés par des projets intégrant l’informatique, ils apprennent rapidement, ils ont accès à beaucoup plus de ressources, à des rétroactions rapides, etc. Tout cela, grâce aux outils informatiques disponibles.

 

Compétences

Posté le

avril 30, 2018

Pin It on Pinterest

Share This