Collège Notre-Dame-de-Lourdes

Innovation pédagogique – Projet classe – Secondaire
Collège Notre-Dame-de-Lourdes

Projet d’hortithérapie du Collège Notre-Dame-de-Lourdes

 

Collège Notre-Dame-de-Lourdes

 

La pandémie ayant apporté son lot de changements pour les élèves du secondaire, une enseignante du Collège Notre-Dame-de-Lourdes a eu l’idée de mettre sur pied une initiative pédagogique avec ses élèves, sous forme d’hortithérapie. «Les enseignants cherchent constamment des manières de se renouveler afin de motiver les élèves alors c’est ici que le projet m’est venu en tête», mentionne Odette Plante instigatrice du projet et enseignante de l’option science.

L’hortithérapie est un terme utilisé pour parler des bienfaits de l’horticulture sur la santé mentale et la santé physique. «Le projet vise à élaborer un jardin au Collège et à développer des techniques de multiplication végétative à même un laboratoire et une salle de classe», spécifie Isabelle Marcotte, directrice générale du Collège. «En plus d’avoir un effet thérapeutique auprès des élèves, ceux-ci pourront développer leurs connaissances dans plusieurs domaines, dont la science, la santé, l’environnement, l’entrepreneuriat et la philanthropie», ajoute-t-elle.

Le 27 avril 2021, des élèves du Collège ont fait don de leur toute première récolte maraîchère issue du projet Jardin pédagogique et hortithérapie. Ils ont réussi à récolter 44 salades et près d’une vingtaine de plants de fines herbes afin de les offrir à l’organisme Moisson Rive-Sud. Un échange de procédés qui bénéficie autant à la communauté qu’aux élèves qui en sont ressortis enrichis et fiers de leur contribution.

«Nous sommes fiers de venir en aide à un organisme de la région et ainsi faire notre part pour la communauté. Par leur implication dans leur milieu, nos élèves démontrent qu’ils peuvent accomplir de grandes choses en posant de petits gestes», mentionne Mme Marcotte.

«Ces élèves sont les pionniers de ce projet scolaire innovant qui permet, à notre banque alimentaire, d’offrir des produits locaux pleins de fraîcheur à nos organismes et ainsi avoir un impact notoire sur plus de 18 000 bénéficiaires», mentionne Tifanie Brazier, conseillère principale, développement philanthropique chez Moisson Rive-Sud.

Nous soumettons le projet d’hortithérapie dans la catégorie «Innovation pédagogique – Projet classe – Secondaire» puisqu’il s’agit d’une initiative d’une enseignante qui touche plusieurs groupes de l’école et dont le but premier est d’aider la réussite de l’élève autant sur le plan de la motivation scolaire que de la santé mentale, en passant par l’esprit communautaire et l’acquisition de diverses connaissances et compétences.

 

Compétences

Posté le

mars 15, 2022