Séminaire du Sacré-Coeur

Promotion de l'entrepreneuriat étudiant
Séminaire du Sacré-Coeur

L’entreprise « Bain nature »

 

Séminaire du Sacré-Cœur

Le Séminaire du Sacré-Coeur est une école secondaire, située à Grenville-sur-la-Rouge, dans les Laurentides, qui accueille quelque 300 élèves.

 

Objectif

Ce projet répond à plusieurs besoins que nous avions à l’école. Tout d’abord, nous offrons depuis un certain nombre d’années un cours optionnel d’économie. Considérant la réalité d’aujourd’hui et les intérêts de nos élèves, nous souhaitions intégrer un volet entrepreneurial au cursus du cours. Ainsi, nous voulions développer chez nos élèves de 5e secondaire des compétences liées à la gestion, tout en leur permettant de s’investir dans un projet qui leur tiendrait à cœur. Nous souhaitions également conscientiser nos jeunes en les amenant à s’impliquer dans la communauté et ainsi, à faire rayonner l’école dans notre milieu. Finalement, nous tenions à ce que ledit projet soit philanthropique afin d’être cohérent avec la mission de l’école.

 

Description

Les élèves de la 5e année du secondaire inscrits au cours d’économie ont été amenés à fonder une véritable entreprise. L’idée était de mettre en place toute l’infrastructure nécessaire à la confection et à la vente d’un produit artisanal de leur choix. Les élèves ont ainsi choisi de fonder l’entreprise « Bain nature » qui fabrique différents produits pour le bain comme des chandelles, de la mousse, des sels et bombes pour le bain.

Chaque élève est, en soi, membre-employé de l’entreprise. Selon leurs champs d’intérêt, les élèves de la classe se sont regroupés en plusieurs départements soit vente, comptabilité, marketing, production ou ressources humaines. Non seulement les élèves ont eu l’idée du type de produits mis sur le marché, ils ont fait preuve de leadership et d’un grand sens des responsabilités tout au long du processus.

L’entreprise venait à peine d’être nommée, que l’équipe de marketing s’affairait à dessiner le logo et à mettre en place un plan d’affaires. La production a ensuite été lancée, les prix ont été fixés et des points de vente ont été réservés dans les différents marchés de Noël de la région de Lachute, Ripon et Thurso. L’équipe de ressources humaines gérait alors les horaires de travail. L’équipe de vente a par la suite pris le relais dans les marchés de Noël, les vendredis, samedis et dimanches de novembre et décembre. Finalement, l’équipe de comptabilité s’est assurée de tenir les états de compte de l’entreprise. Tous les profits ont finalement été redistribués à trois organismes de bienfaisance établis dans les municipalités visitées. Les participants avouent être sortis grandis et enrichis de leur expérience. Une nouvelle entreprise naîtra certainement l’année prochaine.

Il s’agit d’un projet réalisé entièrement par les élèves, où ceux-ci ont eu l’occasion de véritablement développer leurs compétences entrepreneuriales. Le cadre est souple, ce qui permet aux élèves de mettre à profit leur créativité en développant différentes stratégies. Les résultats sont tangibles et probants; il est facile de « mesurer » sa performance, en fonction des profits engrangés par l’entreprise et des sommes remises aux organismes ciblés.

Pour les élèves, il s’agit d’un projet extrêmement rassembleur et motivant, car le succès de leur entreprise est tributaire de leur travail et des décisions qu’ils ont prises.

Il est plutôt rare que les jeunes se voient confier de véritables responsabilités. Tout au long de l’aventure, les élèves ont senti qu’ils avaient un rôle déterminant à jouer. Ils ont compris que leur apport était nécessaire afin d’assurer la viabilité du projet et la survie de leur entreprise. Ils se sentaient en quelque sorte investis d’une mission.

Les participants sont fiers de dire qu’ils ont eu un impact dans leur communauté et contribué à différentes causes qui leur tenaient à cœur. Cela leur a assurément permis de développer leur sentiment d’efficacité personnelle.

 

Retombées

Le projet aura permis aux élèves d’acquérir de nouvelles compétences en matière d’entrepreneuriat et de développer leur créativité.

Pour l’école, le projet aura permis d’établir de belles relations avec la communauté, particulièrement lors de notre présence aux marchés de Noël. Les gens de la communauté étaient agréablement surpris d’observer des jeunes fiers et engagés. On voit souvent des adolescents s’investir dans des levées de fonds, mais rarement d’une façon aussi altruiste. Cela aura certainement contribué à développer une image plus positive des jeunes.

Finalement, l’entreprise « Bain nature » a permis d’amasser plus de 2500 $, une somme qui fut entièrement remise aux organismes ciblés.

On peut lire l’article paru dans le journal Le Regional Hawkesbury à ce sujet.

 

Compétences

Posté le

juin 29, 2017

Pin It on Pinterest

Share This