Collège Bourget

Innovation – Soutien aux élèves ayant des défis particuliers
Collège Bourget

Soutenons nos élèves !

 

Collège Bourget

 

Le Collège Bourget accepte depuis longtemps des élèves ayant des défis particuliers. En effet, le Collège se veut inclusif en amenant le plus d’élèves à la réussite. Voulant mieux répondre aux besoins spécifiques de certains élèves, nous avons mis sur pied les groupes de soutien à l’apprentissage (GSA) au 1er cycle du secondaire il y a environ 7 ans. Depuis 2 ans, nous avons donné un second souffle à ce soutien. Comme nous avions plusieurs demandes au primaire, l’an dernier, nous avons décidé d’offrir un GSA au 3e cycle du primaire.

Les élèves inscrits au programme suivent le même cursus avec certaines adaptations pédagogiques et un nombre réduit d’élèves dans le groupe, ainsi que les mêmes possibilités de pratiquer un parcours sportif ou artistique que les autres élèves de leur niveau. Le GSA est un filet de sécurité qui permet à tous les élèves de vivre des réussites variées. Depuis 2 ans, nous avons une équipe d’enseignantes en adaptation scolaire accompagnée d’orthopédagogues qui travaillent auprès des élèves.

Au primaire, l’enseignante a une classe mixte de 5e– 6e année. Elle fait le looping avec ses élèves entre ces 2 niveaux. De plus, une orthopédagogue travaille en classe au moins 1h/jr. L’équipe du primaire travaille aussi de concert avec celle du secondaire afin de faciliter le passage primaire-secondaire. Note très intéressante, il y a plusieurs de nos élèves dans le GSA primaire qui poursuivent leur scolarité au régulier au secondaire. Ils ont suffisamment de moyens et de stratégies pour suivre ce rythme.

Au secondaire, nous avons aussi opté pour le looping : les 2 enseignantes en adaptation scolaire se partagent les cours de base. La plupart des élèves font 2 ans dans le GSA. Ainsi, lors de l’an 2, les enseignantes connaissent déjà très bien le profil d’apprenant des élèves. Cela est très bénéfique pour le suivi des élèves et des mesures à mettre en place pour assurer leur réussite. Nous avons aussi une orthopédagogue qui travaille autant en français qu’en mathématique en classe et en sous-groupe pour soutenir les élèves.

Autant au primaire qu’au secondaire, nous faisons appel à la TES pour travailler des stratégies de gestion des émotions, l’estime de soi auprès de nos élèves. Ce projet permet à des élèves ayant des difficultés ou des troubles d’apprentissage de graduer au sein de notre école. Les parents nous choisissent pour amener leur enfant vers la réussite et c’est un défi qu’on relève avec brio grâce à cette merveilleuse initiative.

Compétences

Posté le

mars 24, 2022