École Secondaire Montessori Orford

Innovation pédagogique – Secondaire
École Secondaire Montessori Orford

Sport Santé Plein-Air – version pandémie

 

École Secondaire Montessori Orford

 

À l’École Montessori Orford, nous offrons depuis 5 ans le programme de Sport Santé Plein-Air (SSPA). Ce programme est offert à tous nos élèves et s’inscrit dans un contexte pédagogique novateur. La situation géographique de l’école est idéale aux apprentissages en plein air. L’environnement unique sert de prétexte à l’apprentissage des sciences, de l’histoire et de la géographie. Apprendre à l’extérieur est idéal en période de pandémie. Le programme comprend trois heures d’éducation physique en plein air par semaine. Peu importe la saison et la température, les plateaux naturels sont utilisés, remplaçant ainsi les gymnases. De plus, au cours de l’année scolaire, plusieurs journées plein air sont organisées (randonnée, vélo, ski, raquette, escalade), sans oublier nos camps de plein air que nous organisons avec les élèves, trois fois par an.

Par ce programme, nous souhaitons rendre accessible un grand nombre d’activités sportives à nos élèves et ainsi développer la littératie physique leur permettant une pratique autonome et saine. La pratique régulière d’activité physique favorise une meilleure santé et des interactions sociales plus saines, augmente l’estime de soi et aide à la régulation des émotions. L’objectif est également de créer une ambiance propice à l’inclusion de tous et d’offrir un défi pour chaque niveau. La collaboration, la solidarité, le respect, le dépassement de soi sont toutes des qualités qui sont mises de l’avant par notre programme.

Depuis maintenant un an, nous nous adaptons constamment aux nouvelles mesures sanitaires afin de maintenir notre programme. Le situation géographique de notre école nous offre le privilège de pouvoir enseigner à l’extérieur. Toutefois, même au moment de passer en classe virtuelle, nous avons gardé le programme SSPA en place. Bâtir un abri de type quinzhee, produire un programme d’entraînement, créer un circuit virtuel de marche/course/vélo, voici quelques exemples de la manière dont nous avons transformé notre programme. Depuis le début de l’année, nous avons réussi à maintenir les journées de plein air et le camp de la rentrée (sans pouvoir dormir en camping). Nous avons même prévu de remplacer notre camp de fin d’année par une formation de voile de 15 heures.

Dans un contexte de pandémie ou 48 % des élèves se disent fragilisés, le maintien de notre programme nous est apparu cette année comme un formidable dispositif d’apprentissage et un remède à de nombreux maux reliés à la sédentarité des adolescents.

Compétences

Posté le

mars 24, 2021